ANR AMIAF

Journée d’ouverture de l’ANR AMIAF

Journée d’ouverture de l’ANR AMIAF

 

Matin: Réunion pour les membres de l’équipe du projet ANR AMIAF

10h00   Accueil, introduction et présentation du projet ANR AMIAF

10h30    Discussion avec les membres de l’équipe du projet sur les apports et sur les perspectives de recherche de chacun.e, sur les étapes futures du projet

12h00   Pause déjeuner

Après-midi : Demi-journée d’études ouverte au public

13h30  Romain Tiquet (Postdoctorant FNS, Département d’histoire générale, Université de Genève), Aliénés et condamnés : transfert et internement des “fous dangereux” au Sénégal (Fin XIXe siècle-1918)

14h00 Silvia Falconieri (CR, CNRS, IMAF), La « mentalité indigène » entre “normal” et “pathologique”. Lieux et modes du traitement juridico-administratif de la folie en Afrique française (1900-1940)

14h30   Discussion

14h45   Pause

15h00  Sandra Fancello (DR, CNRS, IMAF), Sorcellerie, justice et santé mentale. Commentaire au documentaire « World of Witchcraft »

15h30 Projection du documentaire World of Witchcraft de Daniel Bogado

17h00 Fin des travaux, pot de clôture (Salle réunion de l’IMAF)

Discussion animée par R. Collignon (CR, CNRS)

Avec la participation des membres de l’équipe de l’ANR AMIAF : S. Falconieri (CNRS, IMAF, responsable du projet) ; G. Aïdan (CNRS, CERSA) ; R. Collignon (CNRS, LESC) ; N. Derasse (Université de Lille, CHJ) ;  S. Fancello (CNRS, IMAF) ; J. Ferrand (Université de Grenoble, CERDAP) ; H. Ferrière (Université de Bretagne Occidentale) ; R. Gallien (Université Paris 7) ; A. Lainé (IMAF) ; T. Le Marc’Hadour (Université d’Artois, CHJ) ; E. Pestre (Université Paris 7, UFR Études psychanalytiques) ; F. Renucci (CNRS, IMAF), M. Scarfone (Université de Strasbourg) ; I. Thiébau (CNRS, IMAF), R. Tiquet (Université de Genève).

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.